Accueil / Espace environnement / Green IT / Politique et économie / Les TIC et votre facture d’électricité

Les TIC et votre facture d’électricité

Les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) sont essentielles dans l’économie et l’amélioration du bien être de la population mais leur impact environnemental n’est malheureusement pas négligeable. Avez-vous notion de la part que représente les TIC dans votre budget électrique ?

Que représentent les TIC ?

Le secteur des TIC n’a malheureusement pas de définition normalisée et selon le cabinet d’étude, les choses peuvent variées. Il devient alors difficile d’obtenir des chiffres universels si chacun travaille avec une base différente.

La définition fournie par l’OCDE semble représenter la définition la plus large.

Dans leur globalité, les TIC ont un apport positif pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre (équivalents CO2). Bien qu’il soit difficile de quantifier exactement les choses, il est estimé qu’elles pourraient permettre d’économiser de 1 à 4 fois leurs propres émissions. En effet, ses applications et ses utilisations dans différents secteurs d’activité offrent des opportunités de réduire les besoins énergétiques tout particulièrement dans les secteurs du transport et du bâtiment.

Dans notre beau pays, la France, les TIC représentent aujourd’hui 13,5 % de la consommation d’électricité soit entre 55 et 60 TWh par an. Ce besoin augmente malheureusement à un rythme soutenu, d’environ 10 % par an sur les dix dernières années.

A l’échelle d’un ménage, les TIC, incluant les produits audiovisuels, représentent 30%  de la facture finale en électricité (10% seulement en 1995) et leur mode veille 10% !

Il est acquis que les gains de consommation réalisés par les ménages grâce à des appareils électroménagers blancs de nouvelle génération (réfrigérateur, machine à laver…) et éclairage, a été annulé par la progression en équipement TIC et surtout de leurs niveaux «élevés » de consommation électrique.

La pénétration des TIC dans nos domiciles s’explique par l’achat d’ordinateur (17 millions de ménages sont équipés d’au moins un ordinateur en 2008 soit environ 20 millions d’ordinateurs résidentiels), de téléviseurs (45 millions de téléviseurs résidentiels), de magnétoscopes (13,8 millions), de décodeurs (5,5 millions, d’antennes paraboliques (5,5 millions),de chaines Hifi (13,8 millions) mais encore de téléphones fixes ou mobiles, de décodeurs analogique/numérique, de consoles…

Une étude de REMODECE souligne que la consommation annuelle moyenne d’un poste de travail (ordinateur) est de 396 kWh/an répartie de la manière suivante :

La consommation en veille représente 48 kWh et celle en marche 348 kWh.

Le mode veille se présente donc comme l’ennemi numéro un et la directive « EuP » 2005/32/CE relative à l’éco-conception adoptée en juillet 2005 compte bien apporter définitivement une réponse. Elle s’applique aux fabricants et importateurs et concerne les modes veilles afin de réduire de 75% sa consommation d’ici 2020, fixant celles-ci à un watt maximum à échéance d’un an et à 0,5 watt en 2012.

En attendant de voir uniquement des appareils au mode vielle efficace, il faudra plusieurs années pour obtenir un renouveau du parc en France, l’achat d’une multiprise avec interrupteur ON/OFF est la solution. Une fois reliée à votre ordinateur, votre écran, votre imprimante ou à votre home cinéma, votre télévision, vos décodeurs… un simple geste du pied permet de passer à une consommation résiduelle nulle, de quoi faire des économies importantes sur une année…

Source : Tic et développement durable

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

TOP 15 des plus grands pirates de l’histoire

Sécurité informatique, le TOP 15 des plus grands pirates de l’histoire

La sécurité en informatique est un élément de première importance. Il s’agit ...

Sans lendemain

Sans lendemain, un film d’animation sur l’impasse de notre modèle de croissance

L’avenir de notre système économique est en danger. Cette vidéo propose une ...

2013 en 365 initiatives

Développement durable en 2013, 365 initiatives parfois insolites pour réinventer notre Monde

Efficycle propos un bilan de l’année 2013 en publiant un hors-série nommée ...