Accueil / Espace environnement / Green IT / Politique et économie / L’université Lumière Lyon 2 se veut éco-responsable

L’université Lumière Lyon 2 se veut éco-responsable

Il n’est pas nécessaire de traverser nos frontières pour trouver des projets ambitieux concernant l’environnement et l’informatique.

La  première université d’Europe, Lyon 2, vient de lancer un ambitieux projet de collecte, de valorisation et de traitement de l’ensemble de ses équipements électroniques hors d’usage, en partenariat avec un grand constructeur informatique.

Le parc informatique représente plus de 3 000 machines mises à la disposition de ses 27 000 étudiants et 3 000 personnels. Ses équipements se veulent à la pointe de la technologie depuis plus de 7 ans et "la gestion de l’ensemble de ces matériels en fin de vie est donc devenue un enjeu de taille" souligne Alexandre Bonucci, Vice-président des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) à Lyon 2.

Les déchets issus des équipements électroniques doivent nécessiter une gestion spécifique du fait de la dangerosité de certaines substances qu’ils contiennent tels que le plomb, le mercure ou le nickel. "Nous avons pour objectif d’ici 5 ans que 100 % de nos équipements soient traités par la filière déchets électroniques" annonce Claude Journès, Président de l’Université Lumière Lyon 2.

Ce projet s’articule sous 3 axes que sont la simplicité, la rigueur et la citoyenneté dont voici les détails issus du communiqué de presse.

  • La simplicité : La complexité logistique est bien souvent un frein qui limite les projets au stade des bonnes intentions. Mais aujourd’hui, elle est totalement prise en charge par notre partenaire.
    L’absence de contrainte liée au type de matériel, aux quantités, à l’année de production,… sont autant d’atouts qui ont séduit Lyon 2.
  • La rigueur : Le projet repose non seulement sur un processus d’acheminement et de traitement garantissant une complète adéquation avec la réglementation française et européenne en vigueur dans ce domaine mais également sur une traçabilité irréprochable. De fait, les prestataires mobilisés sont tous certifiés ISO 9001 et ISO 14001 (qualité et environnement) et l’ensemble des matériels recyclés sont traités sur le territoire national.
  • La citoyenneté : Dans ce type de démarche, on peut se limiter aux problèmes de traitement des déchets électroniques générés uniquement par la « personne morale » Lyon 2. L’Université a fait le choix d’élargir sa sensibilité aux membres de sa communauté en proposant une collecte étendue aux étudiants et aux personnels pour leurs propres équipements…

Dans un premier temps un inventaire complet des équipements hors d’usage du parc informatique de l’Université va être entrepris. Suivra l’organisation d’une collecte sur les campus qui pour l’occasion donnera lieu à une sensibilisation sur ce type de déchets.

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Cartes mère Eco Series de MSI

Cartes mères ECO series, MSI se spécialise dans les économies d’énergie !

MSI lance une nouvelle gamme de cartes mères dédiée aux économies d’énergie. ...

La régénérescence des circuits électroniques existe !

Des chercheurs de l’université de l’Illinois viennent de mettre au point une ...

Green-Line : Super Talent dévoile de la DDR3 RDIMM écolo

Sur le marché des serveurs, Super Talent présente une nouvelle gamme de ...