Accueil / Espace environnement / Green IT / Politique et économie / Pour une High Tech responsable : HP premier, RIM dernier

Pour une High Tech responsable : HP premier, RIM dernier

Greenpeace vient de publier son 17ème guide « Pour une High Tech responsable ». Ce classement,  des plus importants acteurs du monde High Tech sur la question de leurs responsabilités environnementales, met en valeur les politiques d’HP, de Dell, de Nokia ou encore d’Apple. Acer, LG Electronics, Toshiba et RIM terminent en queue du classement.

Le Guide « Pour une High Tech responsable » est un classement des 15 plus grands acteurs dans le monde de la téléphonie, de la télévision et des ordinateurs. Les thèmes considérés sont nombreux et concernent l’élimination de certaines substances dangereuses pour l’environnement en passant par la santé humaine, la politique énergétique ou encore les programmes de recyclage déployés. Greenpeace indique que pour cette 17ème édition de nouveaux critères font leur apparition. Ils touchent au domaine de l’empreinte carbone, de la consommation d’énergie des chaines d’approvisionnement et des choix d’achats de matières premiers dans les zones de conflits.

17ème guide

HP sur le Podium, Nokia perd sa place de leader.

Le constructeur HP obtient la meilleure note (5,9/10). Il se distingue sur les critères de l’énergie et des activités durables. Dell obtient également une note supérieure à la moyenne (5,1/10) par sa politique énergétique et son objectif de réduire de 40% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2015. Nokia perd sa position de leader. Il se laisse distancer sur les questions énergétiques mais obtient tout de même de bons scores dans le domaine « du durable » avec une conception de produits « verts » appréciée.

Enfin Apple se positionne en quatrième avec un score de 4,6/10. Il gagne cinq places face au précédent rapport notamment avec la commercialisation de nouveaux produits plus respectueux de l’environnement et le déploiement d’activités durables.

RIM fait son entrée en queue du classement par manque de transparence.

Pour la premier fois RIM fait son entré dans ce guide. Son arrivée est remarquée par son positionnement. Il est dernier. Sa note de 1,6/10 reflète uniquement son manque de communication sur toutes ses questions.

Toshiba tient la main à LG Electronics. Execo, le premier doit améliorer sa politique énergétique tandis que Greenpecae reproche au second, un manque de prise d’engagement dans la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre. Enfin Acer reste à la même place avec une note de 2,9/10. Peu d’évolution sont constatées aussi bien sur les critères d’utilisation d’énergie renouvelable au Japon que sur « le durable ».

Soulignons que la firme Nintendo a disparu du classement.

Pour connaitre en détails ce classement, c’est ici :

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*