Science et technologie

Eco Orange : Un téléphone portable usagé vaut de l’argent

Orange Suisse vient de lancer un nouveau service lié aux téléphones portables, l’Eco Orange.

L’opérateur souhaite inciter sa clientèle à faire les bons gestes pour favoriser le recyclage. A cette fin, une certaine somme d’argent est proposée en échange d’anciens téléphones mobiles. Plusieurs conditions sont cependant à respecter, la somme ainsi acquise est à valoir sur l’achat d’un appareil neuf et l’appareil usagé doit être en état de marche livré avec batterie et chargeur.

Bien que la somme maximale puisse être de 200 frs Suisse, la dernière condition prête à sourire lorsqu’Orange axe sa communication uniquement sur un engagement en faveur de l’écologie et du tri sélectif.

Il est clair que ce type d’opération améliore les choses d’un point de vue environnementale, mais demander qu’un appareil soit en état de marche, nous pouvons nous interroger sur le devenir des appareils vraiment hors d’usage. Ces derniers ne sont donc pas intéressants et n’ont aucune valeur marchande ?

Orange Suisse semble le préciser : “Si votre ancien téléphone mobile ne fonctionne plus, vous pouvez quand même le rapporter dans un Orange Center ou Orange Citydisc Center afin qu’il soit éliminé de façon appropriée.

Il semble tout de même que la motivation première soit à regarder du point vue économique : un téléphone en bon état de marche avec chargeur et batterie ne constituerait-il pas une produit intéressant pour les pays en voie de développement ?
Maintenant, autre question : Si le téléphone portable est en bon état de marche, quel est l’intérêt de le changer ?

Jerome G

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

3 commentaires

  1. C’est aussi une sorte d’incitation à la consommation qui, tout le monde le sait, est la première source de pollution, avec le cœur tranquille en plus d’un point vue environnement.

  2. Lorsqu’on lit ce genre d’info, on se rend compte qu’il reste du chemin à faire pour que les mentalités changent et que les gens restreignent leur consomation. nous croulons sous les déchets électronique et cette mesure ne va pas arranger les choses.:#

  3. qu’est ce que je commence a en avoir marre du marketing basé
    sur l’environnement.
    en faite c’est pire qu’avant, changer tout son matos etc, et ainsi
    consommer plus sous pretexte que les dernières technologies
    sont sencé être plus “verte”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page