Science et technologie

L’ecocontribution va doubler pour certains téléphones portables

La législation va encore se durcir vis-à-vis des appareils électriques les plus polluants avec une hausse de 20% de l’écocontribution à compter du 1 juillet prochain.

En France, depuis maintenant trois, le consommateur doit faire face à une taxe lors d’un achat d’un appareil électrique. Elle se destine à financer la collecte et le traitement des vieux appareils. Nommée éco-contribution, elle apparaît sur la facture et son montant est calculé en fonction de l’appareil à recycler.

L’application d’une majoration de 20% de l’écocontribution a pour finalité d’orienter les choix du consommateur vers des appareils plus respectueux de l’environnement. En ligne de mire sont concernés les produits qui font usage de plastique contenant des retardateurs de flamme bromés. Apple avec sa nouvelle politique de développement prend donc de l’avance vis-à-vis des autres constructeurs.

En parallèle, la prolifération démesurée des chargeurs propriétaires de téléphone portable va subir une taxation importante. La hausse de l’éco contribution va tout simplement être augmentée de 100% si le téléphone ne dispose pas d’un chargeur universel, c’est-à-dire d’un chargeur capable d’accomplir sa tache avec d’autres types d’appareils compatibles.

Bien que nous puissions souligner que cette politique agresse en premier le consommateur, il est prévu à compter de 2011 que l’acquittement de taxe soit prise en charge par le constructeur. Cette nouvelle donne se fera en deux temps avec en premier la taxe sur le petit électroménager puis celle des autres produits en 2013.

Les pouvoirs publics estiment  qu’à cette date ultime l’argument de stock résiduel d’appareils anciens n’ayant pas participé au financement de leur élimination ne sera plus viable. Espérons que les constructeurs joueront le jeu et éviteront de déguiser dans un tarif global la prise en compte de cette nouvelle législation.

Source : Les echos.fr.

Jerome G

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page