Science et technologie

Nokia Siemens Networks : Des réseaux télécom Green IT de bout en bout

A l’occasion du Sommet sur le climat de Copenhague, Nokia Siemens NetWorks a dévoilé une gamme exhaustive de solutions éco-énergétiques à l’attention des opérateurs de télécom.

Au travers de cette annonce, la firme vise à proposer 6 solutions qui couvrent de bout en bout l’infrastructure réseau. Elles répondent aux services du Green IT avec des actions multiples agissant sur la consommation énergétique des réseaux télécom, favorisant l’usage d’énergies renouvelables et optimisant l’exploitation et l’usage des technologies disponibles.

Ces 6 solutions aux appellations Energy Modernization, Off-Grid Site solution, Bad-Grid Site Solution, Energy Efficiency Consulting, Green Energy Control et Energy OPEX Management n’engendrent, selon la firme, aucun coût supplémentaire sur le TCO, acronyme qui représente le coût global d’un bien tout au long de son cycle de vie.

Ce marché vert a de l’avenir devant lui pour quatre raisons :

  • 86 % de la consommation électrique d’un opérateur mobile est issue de l’infrastructure réseau,
  • Le prix des combustibles fossiles est très volatile et pousse à souhaiter être le plus indépendant possible,
  • La maitrise de l’exploitation d’énergie renouvelable ouvre de nouveaux marchés dans les pays en voie de développement.  Elle permet le déploiement d’une couverture réseau à des endroits ou l’électricité traditionnelle n’est pas distribuée.
  • Enfin, souhaiter accroitre l’efficacité énergétique est devenu un enjeu mondial et pas seulement directement lié aux politiques. Réduire les émissions de CO2, c’est une action concrète pour une lutte contre le réchauffement climatique.

La prise de conscience et les avantages économiques qui en découlent (espérons que le deuxième point n’est que secondaire…) poussent les opérateurs mobiles à franchir le pas.

Orange et SFR utilisent depuis 2 ans des stations BTS (base radio) éco-énergétique avec une consommation électrique 60 % plus faible que les anciennes générations. Dans les pays en voie de développement, certains opérateurs, comme Zain, votent pour des kits complets Green-IT. Zain couvre le Kenya, la Tanzanie et l’Ouganda. Au Pakistan, c’est l’énergie solaire qui triomphe chez l’opérateur norvégien Telenor afin de mettre sur pied des services de communication dans les zones rurales du pays.

Nokia Siemens Networks souligne aussi son engagement de réduire son empreinte carbone de 40 % d’ici l’horizon 2012. Plusieurs axes de travail sont avancés, avec une réduction de 6 % d’ici 2010, des besoins énergétique de ses bâtiments et une hausse de 50 % dans l’exploitation d’énergies renouvelables.

Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page