Accueil / Espace environnement / Green IT / Téléphonie et VOIP / iPhone 5 : Un désastre écologique

iPhone 5 : Un désastre écologique

Le lancement de l’iPhone 5 n’est pas « formidable » pour tout le monde. L’arrivée d’un nouveau connecteur dock plus petit est un désastre pour le développement durable.

Les rumeurs avaient raison, Apple inaugure avec sa nouvelle génération de smartphone une nouvelle connectique toujours propriétaire et donc loin de répondre à une prérogative de standard permettant de limiter l’impact du terminal sur l’environnement. Le simple constat qu’aucun système Micro-USB de recharge universel est compatible est déjà un premier argument.

Apple : une politique d’addiction pour le consommateur et de gaspillage.

Les Amis de la Terre vont cependant plus loin en criant haut et fort à l’absurdité d’un système. Camille Lecomte souligne que « Apple met non seulement en vente un gadget dernier cri mais impose aussi à ses clients, partenaires et aux producteurs de produits dérivés, une nouvelle donne » prenant ses racines dans une nouvelle connectique rendant le nouveau chargeur de l’iPhone 5 incompatible  avec « 183 millions d’iPhone, 73 millions d’iPad et 275 millions d’iPod vendus dans le monde. Il en sera de même pour les stations d’accueil et autres chaînes hi-fi ».  La conclusion est rude « Les ressources naturelles s’épuisent et Apple, la plus grande capitalisation boursière de l’histoire des Etats-Unis, se permet une nouvelle fois de les gaspiller pour vendre plus et rendre le consommateur toujours plus dépendant ».

iPhone 5

Apple : Une obsolescence programmée de ses produits.

iPhone 5 d'AppleIl ne s’agirait pas d’une première erreur de la part d’Apple puisque selon  Camille Lecomte tout porte à croire qu’Apple met en œuvre un développement de produits à la durée de vie limitée.

En deux ans, trois générations d’iPad se sont succedées et six générations d’iPhone en 5 ans.  « Ce 12 septembre n’est en réalité pour Apple qu’un nouveau chapitre de sa longue saga sur le thème de l’obsolescence programmée : en 2001, le groupe à la pomme lançait l’iPod dont la durée de vie est limitée à celle de sa batterie, indémontable. Malgré une action en justice aux Etats-Unis, Apple innove régulièrement pour maîtriser la durée de vie ses produits : impossibilité de mettre à jour le système d’exploitation pour les modèles les plus anciens, pièces détachées qui changent à chaque génération » explique-t-elle.

High Tech : Des couts écologiques et sociaux importants.

Ce choix de rendre obsolète des produits et un des vecteurs de croissance de l’économie de la High Tech. Les coûts écologiques et sociaux sont pourtant importants avec une « exploitation massive des ressources, l’extraction de terres rares et minerais dans les pays du Sud », des impacts « sanitaires pour les populations locales », une « surproduction de déchets » et des « pollutions lourdes ».

Camille Lecomte interpelle avec de simples questions « Combien de ces objets tant désirés aujourd’hui finiront dans les 18 mois dans un tiroir comme 37 % de nos portables voire pire dans nos poubelles. Combien de temps les populations d’Afrique impactées par l’extraction minière nécessaire à ces technologies vont-elles encore supporter de voir leur environnement détruit, leurs cours d’eaux et leurs sources contaminées ? »

Des solutions existent : Interdire l’obsolescence programmée et valoriser la réparation.

Les Amis de la Terre soulignent que des solutions existent. Ils mettent en avant l’idée d’une «loi pour allonger la durée de garantie de 2 à 10 ans sur les biens de consommation […] et imposer aux producteurs de mettre sur les marchés des produits réparables et de garantir la mise à disposition des pièces détachées pour faciliter la réparation dans les 10 années suivant l’achat d’un bien » ou encore « soutenir les réparateurs et valoriser leur savoir-faire « .

Et vous, qu’en pensez-vous ? Le consommateur est-il également responsable avec son acte d’achat ?

À propos Jérôme Gianoli

Journaliste issu d’une formation scientifique. Aime l'innovation, la High Tech et le développement durable. Soucieux du respect de la vie privée.

11 plusieurs commentaires

  1. Et alors ?

    Les autres marques changent aussi : Nokia a changé de connecteur et de chargeur depuis 10 ans !

    Personne ne crie au loup !

  2. ce qui est grave c est qu’ils n aient pas mis le micro usb, et toujours un nouveau connecteur …

  3. Bien sur que le consommateur est responsable. Je ne comprends pas ce comportement de la part des acheteurs d’Apple: on change de téléphone ou on en achète un autre quand le premier est mort ou quand on a pas. Mais acheter touts les 2 ans pour avoir le dernier cri, c’est vraiment stupide !

    Apple ne devrait pas s’arrêter là ! Ils devraient fabriquer des APN, des fers à repasser, des sextoys, des maisons, des voitures… Et ne pas oublier de breveter la voiture à 4 roues…

    Les fans devraient essayer de penser par eux mêmes, se demander pourquoi ils devraient être obliger de téléphoner Apple, écouter de la music Apple, acheter de la music Apple, surfer Apple, prendre des photos Apple… Et la suite ?

    Quand on dicte à tout le monde ce qu’ils doivent acheter, écouter et bientôt penser comment cela s’appelle déjà… !!!

    Mais bon aucun gouvernement ne les oblige à produire des objets, réparables, de produire des pièces détachés, des batteries démontables… des chargeurs communs…
    Ils profitent du capitalisme, du lobbying à mort… Ils tiennent des milliers de pigeons… Ils auraient tord de ne pas profiter de ce filon.

    Nous avons la pomme, vous êtes les poires

  4. Apple c’est mi en conformité avec la norme EU sur les chargeurs.
    Il suffit d’utiliser leur chargeur avec un câble MicroUSB pour charger les futurs Samsung et Nokia, … . Perso, je ne vois pas ou est le soucis.

    Pour la batterie, il suffit d’un tournevis à 2Euros pour la changer ou alors de l’apporter dans un magasin pour le faire. De plus, pour eux c’est un moyen d’être sur que la batterie ne fini pas dans la poubelle (comme je l’ai vu souvent).

    Le connecteurs à duré plus de 10ans. Ce qui est loin d’être de obsolescence programmée.

    Et les consommateurs change depuis longtemps leur tel tous les 2ans voir plus souvent. Ils n’ont pas attendu l’iPhone pour commencer.

    Bref, je comprend les « Les Amis de la Terre  » dont personne n’avait entendu leurs noms avant ce communiqué. Mais TOUTE l’industrie de la téléphonie/informatique est pareil. Donc taper sur Apple qui est médiatique c’est porteur.

    Seul remarque que je trouve constructive, c’est une garantie de 2 ou 3ans minimum.

    Sinon, c est à l’utilisateur de changer ces habitudes.

    PS: tu a quoi comme tel et comme ordi??

  5. Juste un truc qui me traverse la tete.

    Apple change la forme tous les 2ans. Donc, meme fourre, meme prise, meme accessoire.
    Il n’ont qu’une seul forme à la foi.
    1 type de batterie par modèle (par an)

    Alors que Samsung pour ne prendre qu’eux ont changé 3x de forme pour le Galaxy S en mois de 24 mois. Changement de fourre, de prise, de chargeur, …
    Et je ne parle pas de leur quantités de modèle. Environ une 20aine avec d’autres batterie a chaque fois.

    Juste ou faux?

  6. Je trouve cet article peu conforme à la réalité. Je suis assez d’accord sur le fait que taper sur une marque « à la mode » peut amener des visites sur un site ou l’autre mais pour « garder » l’intérêt des gens, il faut avances des arguments valides et surtout réèl.

    Le reste a déjà été dit plus haut. Merci Krynn.

  7. @Krynn
    La forme a changé légèrement entre chaque modèle, certaine coque ne passent pas entre le 4 et le 4S pour quelque millimetres !

    Samsung a changé de modèle aussi souvent qu’Apple ! pas 3 modèles en moins 24 mois ! et la gamme des Galaxy utilisent tous le même chargeur …

    Après Samsung a plusieurs modèle différent qui s’attaquent à des marchés différents, Apple ne veut pas faire ça donc faux problème.

    Si on attaque Apple c’est que toute leur gamme est uniforme, du coup ça touche beaucoup plus d’appareil que les concurrents.

    De plus il n’existe pas une constellation de matériel compatibles avec les connecteurs des concurrents.
    Les voitures, chaine hifi, dock … tout ça risque malgré l’adaptateur de ne pas être compatible (taille de l’écran en autre, nouvelles fonctionnalité IOS, …)
    Le changement de connecteur pour les concurrents ne va affecter que le téléphone , le kit pétion et le cable de connexion au pc ! Pour Apple c’est tous les périphérique que ça impacte

  8. @Ced : Pardon ? Les coques entre le 4 et le 4S sont tout à fait compatible. Le smartphone n’a pas changé dans le design pour un sous, c’est exactement le même avec uniquement des évolutions à l’intérieur, d’où son nom de 4S et pas de 5…
    Samsung sort 3 modèles en 24 mois ? Mais vous avez rêvé… Galaxy S2, S3, Note, Beam, Nexus S, Ace, Mini, Nexus, Galaxy Y,…
    De plus, aujourd’hui Samsung utilise effectivement la norme Micro-USB, mais sur ces 10 dernières années, c’est pas moins de 18 connecteurs qu’ils avaient sorti.

    Je suis également d’accord avec les autres remarques. Chaque année ce sont prêt de 200 modèles de smartphone sous Android qui sortent, Apple se limite à 1 seul par an. Le connecteur n’avait pas changer depuis 10 ans et il leur suffit d’une fois pour qu’on leur jette la pierre. Si tous les constructeurs ne changeaient que tous les 10 ans, ce serait déjà super.
    Je crois qu’on va bien rire le jour où le micro-USB va évoluer, et à mon avis ça ne va pas tarder car il commence à être dépassé comme connecteur.

    Et puis n’oublions pas une chose, c’est les acheteurs qu’il faut sensibiliser aussi…

  9. @ced
    « Après Samsung a plusieurs modèle différent qui s’attaquent à des marchés différents, Apple ne veut pas faire ça donc faux problème. »

    Je vais prendre Samsung comme exemple. Puisqu’il revient

    Oui, c’est un vrai problème. Au niveau écologique. Samsung propose des actuellement 33 modèles différents avec pour certains des prises différentes (gamme galaxy, gamme galaxy tab, …), des tailles différentes, des chargeurs différents, des batteries différente, des emballages différents, ..
    L’impacte écologique est catastrophique comparé à une marque qui sort 1 modèle de tel par an et 1 modèle d’ipad par ans (ca sera le rythme à mon avis). Tous les prises seront identiques, les transfo aussi.
    Il y a une simplification et une diminution des ressources. Moins de pièce détachées, moins pertes, moins de déchets, … Même si dans notre cas il change après 9ans.
    Ca s’appelle de la rationalisation. Ça Apple sais le faire. Samsung non (ou ne veux pas)!

    Pour l’ecosystème existant, il sera revendu ou donné au pire. Mon ipod de 2003 fonctionne encore chez un ami. Ca sera pareil pour les périphérique existant.

    Ensuite, un tel vendu à plus de 500Euros a, à mon sens, un plus grand « respect ». Il sera donné ou revendu lors de l’achat d’un nouveau tel. Donc une durée de vie plus grande qu’un tel a 100 Euros comme le samsung C3350 dont plus personne ne voudra et qui ne vaudra plus 1 sous dans 6mois.

    Et pour continuer, pour ce que j’ai pu lire comme info. La dernière prise pour l’iphone 5 se coupe automatiquement lors le téléphone est chargé. Ce que ne font pas tous les autres concurrents. A vérifier qui le fait ou non.

    Et pour fini, pourquoi les « Les Amis de la Terre » ne parle pas du chargeur sans fil du Nokia qui a un rendement moins élevé que les chargeur traditionnelle (est t’il compatible E.U.), qui émets certainement des ondes (santé??) qui n’est pas compatible avec les autres car aucune norme en vigueur, …

    C’est pas des bonnes questions?

    PS: A part cela Apple a de toute façon des progrès à faire (comme les autres boites). Mais les prendre pour cible car ils ont le vent en poupe mais sans un vrai raisonnement derrière n’est pas sain et annule toutes crédibilités de cette association qui retombera dans l’oubli.

  10. Sortir un nouveau produit tous les ans n’oblige pas à renouveler tous les ans ! Au contraire, si les produits vendus sont toujours à la pointe de la technologie, le risque qu’ils soient dépassés l’an d’après est plus faible. C’est à chacun de décider combien de temps il conservera son iPhone. La politique des opérateurs traditionnels consistant à subventionner le téléphone et à encourager le renouvèlement est bien plus grave à cet égard. Comme le dit Krynn, un téléphone cher encourage davantage à en prendre soin et à ne pas le renouveler trop vite, alors qu’un téléphone très bas de gamme, c’est tout le contraire et pourtant l’impact environnemental (utilisation des ressources) est le même.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Abeille

Disparition des abeilles, un mini-ordinateur Edison dans les ruches pour comprendre

Depuis 1998, il est constaté en France et dans le reste de ...

Plastique du futur

Le plastique du futur, une percée à l’aide des bactéries

Une université travaille sur du plastique écologique. Un premier pas vient d’être ...

L’Internet peut-il devenir durable ?

PC contre smartphone, les bons choix pour économiser de l’énergie

Le réseau des réseaux propose d’innombrables services mais son fonctionnement et ses ...